gallery/44963475_956444081206944_4222962070498312192_o

Voilà après 4 ans de rêve, j'ai fini mon challenge du cercle polaire.

Tout est parti de la lecture d'un récit de Bruno, atteint de la maladie sclérose en plaques, qui m'a beaucoup ému, juste derrière mon premier marathon...

Accompagné de ma chérie Carinne Moreau, présente sur la plupart des courses, qui est d'un grand soutien; ainsi que l'agréable compagnie de nos amis Séverine et Christian, nous nous rendons donc au Groenland, à Kangerlussuaq plus précisément.

MARATHON DU CERCLE POLAIRE - 28 OCTOBRE 2018
gallery/45166352_956443747873644_4645500656726048768_o
gallery/44987642_956444117873607_443474558930911232_o
gallery/45075584_956443874540298_3590133901114212352_o
gallery/44972042_956444557873563_3745924511107645440_o
gallery/45103369_956443814540304_5436379941815975936_n
gallery/44944647_956443844540301_7226744137259679744_n

4ème jour (dimanche), jour j: le marathon, météo -3 et -20 sur le glacier, donc honnêtement chaud. on commence à s'acclimater. J'avais prévu de le courir avec mon ami et le classement ne change pas le programme: profiter du paysage, car ce n'est pas tous les jours que nous voyons un tel décor.

Départ de l'hotel à 7h pour un point de rendez-vous à 8h30 au niveau du 35ème kms environ.
Nous courons le même parcours que le semi ( même si ils l'ont changé sur la calotte ).
Au 3ème km, nous avons aperçu des buffles musquée, animal ressemblant à des bisons.
Nous avons profité d'être sur le glacier une dernière fois pour filmer et prendre des photos.

Nous voilà sortie du glacier, jusqu'au 18ème km impeccable, mais le semi commence à se faire ressentir sur mes genoux. Arrivé au 21ème, j'aurais aimé stopper là lol.

gallery/45052721_956444164540269_2201968370461442048_o

1er jour (jeudi): Visite du parcours -16 et -25 au glacier. 
Le soir, nous partons à la rencontre des aurores boréales, avec en bonus une magnifique pleine lune. Malheureusement, nous n'avons pas vu les couleurs vertes typique de ce phénomène, mais tout de même magnifique à voir. Elles n'étaient pas assez marquées pour filmer et prendre en photo.

2ème jour (vendredi): semi marathon qui a été avancé pour cause de météo (-10 et -20 sur le glacier).
Du début du parcours jusqu'au 5 ème km est montant. C'est la partie la plus dur du parcours. Nous arrivons ensuite la calotte glacière: MAGNIFIQUE! 
Les chaussures répondent biens et je reprends quelques places. À la sortie du glacier, le terrain est roulant, malgré des endroits "casses pattes". 
Je finis en 1h56 avec un 600d+ , 11 ème sur 120. Très très content, je voulais être dans le top 20. Si je l'avais couru l'année dernière, j'aurais été 3 ème lol.
Cette année, le niveau était élevé, le premier fini en 1h38.( un local )

gallery/44972123_956444634540222_7750294989875183616_o

3ème jour (samedi): il a plu. Au réveil, tout est gelé et c'est très dangereux. Je comprends mieux le changement de programme maintenant.
Nous avons visité le glacier et un lac gelé : de nouveau MAGNIFIQUE.

gallery/45085765_956444011206951_5099077567147671552_n
gallery/44944737_956444707873548_1495630040509972480_o

Maintenant jusqu'à la fin c'est que de la découverte, plus roulant est la 2ème partie du marathon 200d+ au lieu de 600 pour la première partie. Le sol avec tous ses cailloux est horrible. Nous cherchons continuellement la stabilité.

Sur les 12 derniers kms, le sol est gelé. J'ai surtout préféré cette partie du parcours au niveau du revêtement. J'ai apprécié mes salomon snowcross.

Nous nous sommes arrêtés à chaque ravitaillement, pour nous rafraîchir: eau énergétique chaude (très bon d'ailleurs)
Au 25ème, le seul solide (gâteau énergétique) m'a reboosté, même si mes genoux me faisaient mal.

Depuis le semi, nous avons couru avec un duo d'amis français, et oui cette année nous étions 9. Moi qui pensait que nous serions les seuls mdr...

Du 26 au 29 ème km, nous nous sommes crû au marathon des sables, du sable à perte de vue. On a longé un bras de rivière gelé, allant jusqu'à la mer.

Il faisait à la fois chaud et froid des que j'enlevais ma cagoule. Entièrement enlevé pour les 10 derniers kms..qui gelait avec ma transpiration mdr...

Au 35 ème, nos amis de course nous ont lâché. Nous avons baissé un peu de rythme.

Alerte au 40 ème, Le genoux de Christian lui fait des siennes. plus peur que de mal ouf, nous repartons...

Nous avons fini ensemble avec le drapeau de notre pays, très content malgré le manque de neige, mais voilà après 4 ans , j'ai encore réalisé un de mes rêves.

Fini en 4h50 800d+ classé 42 et 43 ème 
22 ème sur le challenge ( semi et marathon réuni ). 

gallery/45057872_956444961206856_3622238025737568256_o

Ravitaillement de fin de course l'apothéose avec leur barbecue, viande exquise.

Nous avons très bien mangé et copieux pendant tout le séjour.

Nous avons rencontrés des suisses ( Corinne Dayen ) super sympas, des français comme DD super joyeux et déconneur ..

Lundi retour Copenhague pour visiter la ville mardi.

Désolé de la longueur :)

Remerciements :

Ma maman Manou Nouhaud qui à chaque fois remonte garder nos filles, ma chérie, mes filles, Jessica Moreau et Vincent, Michèle Lebrun et Manou Lebrun pour leur soutien.

Mymy Boby et Stéphane Jourdan pour la go pro et accessoires en espérant que les lapins runners puissent faire une vidéo avec ce que j ai filmé..

Christian Mougey et Séverine Colet 
Eric Murat , Fabien MB , Ingrid Goruchon, Angie Wahart

Le club du Châtelet en brie où je suis inscrit qui m'ont suivi à distance...

Patrice Le Goff et fabrice pour leur aide

Merci à tous ceux de Facebook qui ont envoyé des messages d'encouragements.

Place maintenant à la Rochelle, derniers objectifs de cette année avant un repos bien mérité.

gallery/carte kangerlussuaq
gallery/45008519_956443981206954_8300045825896087552_o